En voeux-tu en voilà 2016 et autres fadaises

VoeuxCarlotta

 

Salut ma petite punaise à la fraise bitchèse,

Les voeux, j’ai toujours trouvé que c’était un bon prétexte pour user de créativité. Chez moi ça tourne toujours autour des rimes, des gifs ou des collages. Cette année pour mes voeux je me suis dit, « ah je vais faire un petit collage à la mano » et puis « ah je vais faire un triptyque de petits collages à la mano  » et puis encore  » ah je vais faire un triptyque de petits collages à la mano mais sans écrire mes voeux car ça cache les détails de mes petits collages ». ( oui c’est compliqué dans ma tête) Donc nous voilà avec 3 collages miniatures sans « bonne année poils aux nénés » ni « 2016 année de la b(r)aise » d’inscrit.  D’où le gif…

Ce que j’aime dans l’art du collage c’est l’esprit hasardeux, car je pioche uniquement dans des magazines, je ne cherche pas « ce qu’il faut », je découpe au gré de mes plaisirs visuels. Quand j’ai sélectionné suffisamment de matière première je choisis une image qui m’a tapé dans l’oeil pour sa texture, sa couleur, sa drôlerie.. (l’inconscient a ses raisons que la raison ignore ahah) J’opère alors une nouvelle sélection dans les images retenues au préalable dans le but de créer une histoire suivant l’inspiration du moment.

En 2011 je me suis attaquée à un collage plutôt grand (70cm/50cm environ) et j’étais trèèèès fière de mon collage. Quelques mois après l’avoir achevé, ma petite maman (qui elle-même fait des collages depuis toujours et qui ne manque pas d’humour) est venue me rendre visite. Elle ne pouvait pas rater ce fameux collage qui trônait en évidence sur le mur central du salon. J’attendais son avis (emplie d’auto-satisfaction) pendant qu’elle le regardait sous toutes ses coutures. silence. « ben alors??t’aimes, t’aimes pas? » « et bien…c’est très sexuel. » Je crois que j’ai dégluti ma fierté au 1er degré, que mes joues sont devenues toutes gonflées et toutes rouges et que mon humour s’est tapi bien profondément. ahahah. Car (pure, innocente et naïve que je suis) je ne le voyais pas du tout ainsi et sur le coup j’ai réfuté toute sa théorie d’expression de l’inconscient. Il m’a fallu du temps pour l’accepter, car quand je choisi un sein ou un monsieur déguisé en pénis je ne suis pas en train de me dire « ahah une bite yes! » je trouve peut-être ça drôle, beau ou intéressant mais au fond je ne sais pas réellement pourquoi je choisi telle ou telle image. Je n’effectue juste aucune censure au moment du choix de ces images. Donc oui tu verras souvent, des corps nus, des seins, des bouches, des yeux dans mes réalisations jusqu’à ce que mon inconscient passe à autre chose (ou pas)!

collages2016bycharlotteLecomte

Pour fêter cette nouvelle année j’offre l’un de ces collages!!

      dansedelajoiedansedelajoiedansedelajoie

Pour remporter l’une de ces créations tout droit sorties de mon inconscient laisse-moi un commentaire me racontant quelles sont tes NON-résolutions pour 2016 et n’oublie pas de me préciser quel est ton collage préféré! Le nom du (de la) gagnant(e) sera annoncé à la fin de ce post vendredi prochain à 13h (heure Française) et 7am (heure Québécoise).

collage03 collage02 collage01

  • la grande gagnante est bene pour s’être si bien appliqué!

allez kisskiss

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Comments

  • béné dit :

    oh bah ça alors… elle commence chic cette année! peut-être que la seule résolution que je vais prendre dans ce cas c’est de participer à tous les jeux-concours qui vont se présenter à moi (j’y arriverai pas j’ai que de la gueule).

  • Gigi dit :

    J’aime beaucoup les « Trois Grâce » mais un vrai coup d’coeur pour le corps féminin qui a beaucoup à dire. Ma Cha Cha j’adore l’univers de ta créativité !!!!! Ne lâche rien, laisse la main à ton inconscient ah!ah!ah! Et le constat sur les bonnes résolutions c’est qu’en 2016 on en prend pas !!!!!

  • béné dit :

    _ne surtout pas prendre la rime de 2016 à la légère, avec, ou sans « r ».
    _ne pas tenter de me faire croire à moi-même que j’arrêterai le pain-beurre chocolat chaque fois que j’aurai un coup de déprime (surtout depuis que ma belle-soeur vend du pain bio qui déchire sa race dans une boutique que j’ai eu le plaisir de dessiner avec elle et qui vient d’ouvrir à deux pâtés de maisons de chez moi)
    _ne pas m’évertuer à lister tout ce qu’il faudrait que je change à ma vie soit disant pour qu’elle soit mieux alors qu’en fait c’est déjà pas pire en l’état.
    _ne pas tenter désespérément de faire revenir Charlotte en France juste parce que je n’ai pas le pognon suffisant pour aller la visiter jusque dans sa nouvelle vie.
    _ne pas prétendre que je serai réellement foutue de ne pas faire ce que je viens de prétendre tenter de ne pas faire en 2016.

    Ce que je préfère, en général, c’est les gonzesses à poil toutes retournées par le jetlag qui se réveillent la tronche dans le lac d’Annecy avant même d’avoir eu le temps de siffler entièrement la bouteille de champagne offerte par une hôtesse de l’air qui se donnait des airs de Maryline sortie des tréfonds de notre insondable existence, à toute.

  • Christine dit :

    Ils sont tous très drôles je trouve tes collages!!
    En 2016, j’ai décidée de ne pas prendre de vraies résolution, je me suis fait une petite liste de ce dont j’aurais envie pour l’année, mais si j’y arrive pas y aura toujours 2017!!

  • Thomas dit :

    Moi, moi, moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *